avril 16, 2024

Augmentation mammaire

Pour les femmes dont les seins sont petits et tombants, un lifting des seins avec implants peut être une excellente option à envisager. Les implants augmentent le volume des seins, améliorant la plénitude et le décolleté du pôle supérieur. La partie de l’intervention consacrée au lifting des seins permet de relever les seins et la position du mamelon, d’arrondir les seins, d’ajuster la taille et la forme des aréoles et d’améliorer la symétrie.

Augmentation mammaire avec avec implants

Cette intervention est généralement réalisée en une seule fois ou peut être organisée dans certaines situations. Il s’agit d’une intervention puissante qui permet d’améliorer considérablement l’apparence des seins.

Qui est candidat à une augmentation des seins avec implants ?

Les bonnes candidates pour une augmentation mammaire avec implants sont des patientes en bonne santé dont les seins sont petits et tombants. Souvent, les femmes qui ont eu des grossesses multiples, qui ont allaité ou qui ont subi une perte de poids importante sont d’excellentes candidates pour cette intervention. Les fumeuses ne sont pas candidates à cette intervention et sont encouragées à arrêter de fumer au moins un mois avant l’opération. Le lifting des seins avec implants doit idéalement être réalisé après la fin de la grossesse et au moins 6 mois après la fin de l’allaitement. Si cela est indiqué, vous devrez peut-être passer une mammographie avant l’intervention.

Comment se déroule une augmentation mammaire avec implants ?

Après avoir mesuré les seins et testé différents pieds à coulisse, le choix de l’implant est déterminé. La technique de lifting mammaire appropriée sera décidée en fonction de l’étendue du relâchement de la peau des seins. En cas de ptose mammaire sévère (affaissement des seins), une incision « d’ancrage » est pratiquée. Cette incision entoure le périmètre de l’aréole, s’étend jusqu’au pli du sein et se poursuit horizontalement le long du pli du sein. Pour un affaissement modéré des seins, une incision en forme de sucette est pratiquée autour du périmètre de l’aréole et se prolonge uniquement dans le pli du sein. Pour les seins légèrement tombants, une incision circumaréolaire est pratiquée sur le périmètre de l’aréole uniquement. Le docteur lifting mammaire s’efforce de minimiser les cicatrices. C’est pourquoi l’intervention commence généralement par la mise en place de l’implant par une petite incision. Cela permet de combler la peau relâchée du sein et de réduire la quantité de peau affaissée dans le cadre du lifting mammaire. Cela permet de minimiser l’étendue de la cicatrice plutôt que d’avoir recours à une grande incision de lifting mammaire suivie de la pose d’un implant. Les implants sont généralement placés dans un double plan sous-musculaire.

À quoi s’attendre après l’opération ?

Les chirurgiens esthétiques  vous fourniront des instructions spécifiques concernant votre lifting mammaire avec implant. Vous pourrez rentrer chez vous le jour même de l’intervention et prendre un rendez-vous de suivi dans la semaine qui suit. La douleur postopératoire est limitée. Un soutien-gorge chirurgical sera porté jusqu’à la première visite postopératoire et un soutien-gorge de sport confortable pourra être porté par la suite. Les points de suture sont placés sous la peau pendant l’opération, il n’y a donc rien à retirer au cabinet. Un soutien-gorge à armature peut être porté à partir de 4 semaines après l’opération. Évitez toute activité intense ou le port de charges lourdes pendant 3 à 4 semaines. Vous pouvez utiliser des crèmes cicatrisantes à base de vitamine E à partir de 3 semaines après l’opération pour optimiser la cicatrisation de vos plaies. Les cicatrices changent d’aspect et s’améliorent avec le temps jusqu’à 12 mois plus tard.